Métro RATP Porte des Lilas : La station des stars du cinéma

station porte des lilas cinema L’ambiance du métro parisien est très recherchée par les cinéastes. En effet, ces derniers on souvent besoin de tourner des scènes de leur film dans une station de métro. Aussi la RATP met a leur disposition la station « fantôme » Porte des Lilas, pour tourner ces quelques séquences de leur films. La station de métro RATP Porte des Lilas n’a pas été empruntée depuis 1939, et elle est habituellement fermée au public. Cette station de métro est une source d’inspiration pour les réalisateurs, a expliqué Karine Lehongre-Richard, chargée des tournages cinémas à la RATP, car elle est située en plein Paris, où se déroule la vie quotidienne des Parisiens. Ainsi la station de métro RATP Porte des Lilas a accueilli Sophie Marceau, Meryl Streep, ou encore Mathieu Kassovitz, et bien d’autres actrices ou acteurs de renom.

Convoitée pour son confort, les réalisateurs n’hésitent pas à louer la station de métro RATP Porte des Lilas pour une journée, ou plusieurs jours de suite. Pour une journée de tournage, les réalisateurs doivent payer entre 15 000 et 18 000 euros. Par ailleurs la RATP peut fournir une quinzaine de « comédiens » qui serviront à représenter le personnel du métro. Selon Karine Lehongre-Richard, les tournages ne rapportent pas beaucoup à la RATP, mais génèrent une image positive et sympathique du métro. Grâce à ces tournages, la RATP empoche quand même dans les environs de 200 000 euros, annuellement.

A part la station de métro RATP Porte des Lilas, la Régie accueille chaque année sur ses réseaux métro, bus, tramway et RER quelques 70 productions cinématographiques, soit pour des longs métrages, des téléfilms, des séries télévisées, ou des clips vidéo. Parmi les lignes préférées des réalisateurs figurent la ligne 6 pour la vue sur la tour Eiffel, la lignes 10 pour sa longueur, et la ligne 3 bis qui est peu fréquentée. Les réalisateurs peuvent ainsi privatiser une voiture, ou toute une rame de métro pendant les heures creuses. Par contre, s’il s’agit de tournages qui nécessitent de grosses équipes, avec beaucoup de figurants, ou qui concernent des stations importantes, la RATP propose alors aux réalisateurs de tourner la nuit, entre 1h et 5h du matin, quand le trafic est interrompu.

LAISSER UNE RÉPONSE