Sécurisation de la gare du Nord pour les Jeux Olympiques 2012

Police gare du Nord pour les  Jeux Olympique 2012 La préfecture de police de Paris a déployé pas moins de 2600 policiers, afin de veiller à la sécurisation de la gare du Nord pour les Jeux Olympiques 2012. La préfecture a expliqué que ce dispositif de sécurité concerne les trains Eurostar, et les alentours de la gare du Nord, empruntés par de nombreuses personnalités invitées aux Jeux Olympiques, les supporters et les voyageurs.

Selon la direction de la police d’agglomération de proximité, 2 600 effectifs de police relevant de la préfecture de police (PP), ainsi que 14 militaires affectés aux patrouilles dédiées à l’application du plan Vigipirate, sont déployés quotidiennement prés de la gare du Nord. Des opération « coup de poing » sont menées par des policiers, et une trentaine de patrouilles ont lieu chaque jour, a assuré le SRPT. Des personnels en civil patrouillent aussi au alentour de la gare du Nord, afin de détecter et d’interpeller les voleurs à la tire et les « ticketeurs », qui essaient de vendre des billets à la sauvette.

La SNCF a tenu à apporter également sa contribution concernant la sécurisation de la gare du Nord pour les Jeux Olympiques 2012. L’entreprise ferroviaire a mis ses 550 cameras à la disposition de la police. Grâce à ce dispositif de la SNCF, des vidéos patrouilles, ciblant les points chauds, sont organisées. Ce dispositif de sécurité concerne principalement les 19 Eurostar qui partent chaque jour de la gare du Nord, et leur accès. Les navettes ne sont pas délaissées car des policiers y sont présents à bord. Ce dispositif de sécurité prendra toute son ampleur pour le 13 août, date à laquelle la majorité des athlètes vont revenir des Jeux Olympiques 2012.

LAISSER UNE RÉPONSE