TER SNCF Picardie : Les 1ère classe supprimées à partir de septembre 2012

ter sncf picardie Les usagers empruntant les TER SNCF Picardie desservant la ligne Paris-Laon auront désormais jusqu’à 10% de places supplémentaires dans ces trains régionaux. En effet, à partir du 1er septembre 2012, les wagons 1ère classe de TER SNCF Picardie seront supprimés, à l’exemple des trains régionaux Laon-Soissons-Paris. Cette mesure concerne la totalité des TER SNCF de la région Picardie, à l’exception de ceux qui desservent la ligne Vallée de la Marne, et qui passent par Château-Thierry. Egalement, Les trains Corail qui circulent sur la ligne Paris-Compiègne-Saint-Quentin ne seront pas concernés par ce dispositif.

Il se trouve que la ligne Vallée de la Marne est une ligne plus longue que la moyenne, car elle passe par Paris et va jusqu’à Bar-le-Duc. Cette ligne traverse trois régions de Picardie, Champagne-Ardenne et Lorraine. Donc, il faut que les trois régions donnent leurs accords pour que la SNCF puisse appliquer la nouvelle mesure sur cette ligne. Mais globalement, la suppression des wagons de 1ère classe des TER SNCF Picardie est une mesure plus que satisfaisante ont estimé les élus, ainsi que les usagers, car elle va considérablement améliorer le service que propose la SNCF dans la région.

Concernant les trains de Picardie, les élus régionaux avaient indiqué que les utilisateurs et les associations avait dénoncé deux problèmes principaux, la régularité des trains et le manque de place. Pour régler le problème de la régularité, le seul moyen est de donner des injonctions à la SNCF, pour que l’entreprise améliore ce facteur. En ce qui concerne le manque de place dans les rames, les élus avaient proposés de mettre l’ensemble des wagons en classe uniques.

Toutefois, cette mesure coûtera 600 000 € par an, en plus des 250 millions d’euros que la Région dépense annuellement pour faire circuler les trains. Ce surcoût est une estimation du manque à gagner pour la SNCF avec cette suppression de la 1ère classe.

2 COMMENTAIRES

  1. je me souviens du temps of9 il faalilt 15 heures pour venir skier en Haute-Savoie depuis Paris avec des arreats interminables et de nombreux changements. Le TGV e9tait et reste novateur, son succe8s est me9rite9 et cet anniversaire ne nous rajeunit pas.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here