Trains de nuit SNCF : Un systeme d’antivol pour proteger les couettes

couette sncf Les couettes dans les trains de nuit SNCF sont tellement convoitées par les voyageurs que l’entreprise ferroviaire songe à installer un système d’antivol en se servant de moyens technologiques comme les puces RFID. Pour les voyageurs adeptes des couettes estampillée Intercités, il se pourrait même que la SNCF commercialise leurs couettes préférées.

Quelque 25 trains de nuit Téoz, Lunéa, Corail et Intercités sont mis en service chaque jour. Selon la SNCF, 10% de ses couettes, en moyenne, ont été volées. Depuis la fin avril et jusqu’à la fin septembre, les voyageurs empruntant les trains de nuit SNCF vont bénéficier de 150 000 nouvelles couettes qui répondent à leurs besoins de confort.

Fabriquées en Chine, ces couettes, avec un design plus neutre et d’un rembourrage plus dense sont plus résistantes, avec un système de fermeture en métal et non plus en plastique. Christophe Fanichet, le directeur d’Intercités a expliqué que la SNCF achète une couette équipée d’une puce RFID pour un peu moins de 20 euros. Ces couettes de bonne qualité seraient remplacées au bout de 50 lavages…

LAISSER UNE RÉPONSE